Mettez une punaise sur Pam a Pam, construisez votre propre carte de consommation responsable

Nom du partenaire
  • SETEM Catalunya
  • INS Montjuïc
  • Ajuntament de Barcelona
  • Associations/commerces du quartiers compris dans la carte PAM A PAM
Rôle
  • Porteur du projet
  • Porteur du projet
  • Autre
Autre
  • Financeur
  • Bénéficiaires du projet
Nom de l'établissement / organisation
SETEM Catalunya / INS Montjuïc
Adresse
Bisbe Laguarda 4
08001 Barcelona
Espagne
Site du projet
http://www.setem.org/site/cat/catalunya/
Date de démarrage et durée du projet
01/11/2014 - 31/10/2015
Niveau d'enseignement
  • Collège
Nombre d'élèvres, d'enseignants et personnel de l'établissement concernés
40 élèves, 2 professeurs, 2 techniciens de l’ONG SETEM et 6 personnes des établissements et/ou associations du quartier
Thèmes
Alimentation, Citoyenneté mondiale, Economie, Environnement et ressources naturelles, Genre
Disciplines
Autre, Sciences
Préciser le cadre du déroulement du projet

Le projet s’est déroulé dans le cadre de deux matières. La formation sur le concept de l’économie sociale et solidaire a été abordée dans la matière de sciences sociales, tandis que la conception et l’exécution du service et du plan de communication a été réalisé dans le cadre de la matière d’éducation civique.

Objectifs pédagogiques

- Présenter l’économie sociale et solidaire au sein de l’établissement scolaire.
- Offrir aux familles et aux enseignants des options de consommation responsable en matière d’alimentation, vêtements et banque au sein du quartier.
- Rapprocher la communauté éducative du travail réalisé par les bénévoles et les faire réfléchir sur les apprentissages que cela implique.
- Améliorer les habilités et capacités personnelles, en les mettant au service des autres.

Comment le projet est-il né ? A quels besoins répond-il ?

Pam a Pam est une initiative de SETEM Catalunya et de la Xarxa d’Economia Solidària (XES) (Réseau d’économie solidaire). Il s’agit d’une carte de collaboration qui présente des initiatives de consommation responsable et d’économie solidaire en Catalogne, visant à transformer l’environnement à partir du panier des courses. En partant de cette initiative, SETEM Catalunya a décidé de créer une proposition éducative d’apprentissage service pour travailler avec les élèves du collège sur les critères de l’économie sociale et solidaire et impliquer les jeunes dans la construction de la carte Pam a Pam.

Résumé

Le projet vise à présenter l’économie sociale et solidaire et à offrir aux familles, élèves et enseignants des options de consommation responsable en matière d’alimentation, vêtements et banque au sein du quartier.
Par le biais d’ateliers participatifs sur la consommation responsable et l’économie sociale et solidaire, les élèves sont invités à organiser une campagne de sensibilisation sur ces sujets et à participer à l’élaboration de la carte Pam a Pam.

Apprentissages proposés: 
Une formation sur l’économie sociale et solidaire (ESS) a été dispensée en cours d’économie. Concrètement, 10 ateliers ont été réalisés, accompagnés de vidéos et de dynamiques participatives pour présenter 10 critères de l’ESS, comme par exemple les finances éthiques, le genre, la proximité et la durabilité. Les critères ont été abordés deux par deux, pendant les cours d’une heure.
Les phases su service ont été planifiées pendant le cours d’éducation civique. Nous avons également travaillé sur un questionnaire de critères, afin que les élèves puissent évaluer les associations ou commerces du quartier, pendant la phase postérieure.

Description du service: 
Les élèves enquêtent auprès des associations du quartier qui favorisent la consommation responsable et encouragent l’ESS, en interrogeant les commerçants sur les différents critères travaillés pendant la phase précédente et en vérifiant ainsi s'il s'agit d'ESS.
Les associations qui remplissent les conditions (critères) sont indiquées comme nouvelles initiatives (punaises) sur la carte Pam a Pam.
Les élèves ont également participé à un circuit au travers des différents points détectés, en présence d’autres élèves et d’enseignants de l’établissement scolaire.

Votre projet a-t-il donné lieu à une production finale ?

Les élèves de l’INS Montjuïc ont mis sur la carte 4 commerces de leur quartier. Pour y parvenir, ils se sont transformés en une punaise orange. Vous pouvez visiter leur page ici.

Les punaises oranges sont le groupe de personnes qui recherche des initiatives d’économie solidaire dans les villes et villages de Catalogne, fait passer des entretiens et les exporte sur le site Web pour les diffuser.

Vous pouvez visiter la carte ici.

Quelle est la stratégie de communication et de diffusion du projet ?

Les moyens et activités suivants ont été utilisés pour diffuser l’initiative:

- Diffusion au travers du site Web et du blog de Pam a pam: http://pamapam.org/ca et http://pamapam.org/ca/blogs

- Organisation d’un circuit au travers des points détectés auxquels participent des élèves et des enseignants du centre éducatif.

-Diffusion au moyen d’un clip vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=d3MveYiHMEY)

Quels résultats et changements le projet a-t-il engendrés ?

- Les élèves se sont impliqués et avec la collaboration du SETEM, ils ont exportés 4 associations/commerces sur la carte.
- L'INS Montjuïc renouvèlera le projet pendant l’année scolaire 2015-16, de façon autonome et avec le soutien ponctuel de SETEM.
- Grâce au financement de la ville de Barcelone, SETEM répétera le projet dans un autre collège de la ville.
- Les jeunes ont réfléchi à leur pouvoir de transformation, au travers de la consommation.
- 4 élèves de l’INS Montjuïc se sont impliqués de forme volontaire dans la Fête du commerce equitable organisée par SETEM.
- 2 élèves de l'INS Montjuïc sont devenus bénévoles au sein de SETEM.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans la mise en place de votre projet ?

S’agissant d’un projet tout nouveau, nous avons détectés certains aspects à améliorer:
- Mieux planifier l’évaluation conjointe entre l’établissement scolaire et l’association et développer plus d’instruments d’évaluation comme un journal de bord ou rédiger un questionnaire préalable à la réalisation de l’activité, entre autre.
- Modifier le calendrier pour pouvoir commencer avant le projet et ajouter deux ateliers, afin de pouvoir traiter les 12 critères de Pam a pam.

Quels éléments ont facilité la réalisation du projet ?

- Les contenus abordés s’adaptaient très bien aux sujets traités en classe.
- La méthodologie très participative qui situe les élèves comme acteur principal a favorisé le déroulement du projet.
- La méthodologie de l’apprentissage service motive l’élève car elle lui «parle».Elle représente un objectif clair, car il peut l’appliquer pendant la phase du service.
- L’existence d’une aide qui garantit l’accompagnement et la participation de l’association a facilité le travail des enseignants qui ne connaissaient pas la méthodologie.

Quels sont les éléments qui relèvent le plus de l'éducation à la citoyenneté mondiale ?

Le projet abordait le sujet de la consommation comme un outil de transformation globale, en invitant les jeunes à réfléchir sur l’impact de notre mode de vie sur d’autres endroits du monde et proposait des alternatives comme le commerce équitable, le coopérativisme ou les initiatives d’économie sociale et solidaire.

Comment avez-vous évalué le projet pédagogique ?

- L’évaluation des connaissances acquises a été réalisée au moyen de carnets de réflexions sur lesquels figure le débat soulevé lors de chaque atelier.
- L’évaluation des objectifs de comportement a été réalisée par les professeurs et les techniciens de SETEM, en se basant sur l’observation, afin d’évaluer l’implication et la participation des élèves à toutes les activités.
- L’évaluation des objectifs du service a également été réalisée à partir des enquêtes réalisées par les élèves, auxquelles il faudra ajouter les réunions d’évaluation postérieure entre l’établissement scolaire et l’association.

/fr/boite-idees
/fr/carte-des-projets
/fr/ressources
/fr/liens
Sciences
Autre
Genre
Environnement et ressources naturelles
Economie
Citoyenneté mondiale
Alimentation