Eau par ci - Eau par là

Nom du partenaire
  • Scuola primaria S. Luisa de Marillac di Grugliasco
  • Istituto Comprensivo di Alpignano
  • I.T.I.S. M. Majorana di Grugliasco
  • ONG Cisv
  • ONG Lvia
  • Città di Grugliasco
  • Hidrodata
  • IREN CESEDI, Musée A Come Ambiente, Refuge Jumarre Angrogna,
  • Musée A come Ambiente, Refuge Jumarre Angrogna, CIDIU, CAI, Lycée scientifique Marie Curie di Grugliasco
Rôle
  • Autre
  • Autre
  • Autre
  • Autre
  • Autre
  • Autre
  • Autre
  • Autre
  • Autre
Autre
  • Participation à l’élaboration et à la réalisation d’activités en réseau
  • Participation à l’élaboration et à la réalisation d’activités en réseau
  • Participation à l’élaboration et à la réalisation d’activités en réseau
  • Participation à l’élaboration, laboratoires et aide aux activités d’échange international
  • Intervention ponctuelle
  • Participation à l’élaboration et aux activités coordonnées au niveau local et international
  • Participation à l’élaboration et intervention ponctuelle
  • Interventions ponctuelles
  • Interventions ponctuelles
Nom de l'établissement / organisation
Istituto di Istruzione Superiore Marie Curie di Grugliasco
Personne contact
Silvia Falcione
Coordonnées:
011 309 5778
Courriel
tois03400p@istruzione.it
Adresse
C.so Allamano 120 GRUGLIASCO
10095 Grugliasco
Italie
Site du projet
http://www.liceomcurie.it
Date de démarrage et durée du projet
01/09/2015 - 30/06/2016
Niveau d'enseignement
  • École Primaire
  • Lycée
Nombre d'élèvres, d'enseignants et personnel de l'établissement concernés
352 étudiants, 23 enseignants
Thèmes
Citoyenneté mondiale, Culture de paix, Droits de l'Homme, Economie, Environnement et ressources naturelles
Disciplines
Arts, Autre, Education physique et sportive, Géographie, Histoire, Langues
Préciser le cadre du déroulement du projet

Projet interdisciplinaire divisé comme suit:

  1. activités faites en classe par des enseignants du nord et du sud du globe (interventions en direct, expériences, débats, lectures, élaborations, travaux de groupe), par des opérateur d’ONG (interventions et laboratoires) par d’autres étudiants sous forme de tutorat entre étudiants
  2. sorties/activités pédagogiques, sur le territoire, en collaboration avec d’autres sujets concernés par le sujet
  3. activités d’échange/confrontation avec Gourcy, au Burkina Faso
Objectifs pédagogiques

- Approfondir les connaissances des étudiants sur des sujets comme le droit à l’eau et les économies d’énergie.

- Sensibiliser les étudiants et leurs familles sur une utilisation intelligente des ressources hydriques de la planète et acquérir plus de connaissances sur les interconnexions nord-sud.

- Augmenter la capacité des étudiants à transposer les connaissances acquises sous forme de communication d’égal à égal, comunication sociale et sensibilisation au bénéfice de la communauté (scolaire et locale)

Comment le projet est-il né ? A quels besoins répond-il ?

Le programme scolaire s’est développé sur la base d’un projet de coopération pluriannuelle décentrée existant entre les villes de Grugliasco et de Gourcy au Burkina Faso, et l’a mis en valeur afin de faciliter la mise en place d’un rapport d’échange et de réflexion entre les écoles des deux territoires sur le thème des économies d’eau.

Résumé

Ont participé au projet des écoles du secondaire et du primaire. Des activités différentes mais complémentaires ont été menées en fonction du niveau scolaire.

PHASE 1 - Eau: apprenons à la connaître

- L’eau: ses différentes utilisations, le cycle de l’eau, la molécule, l’eau sur le territoire et dans l’histoire
- Approfondissements sur la ressource hydrique au nord et au sud :   bien primordial, source de vie et source d’énergie renouvelable, eau polluée/propre. Approfondissements en classe, par les enseignants, Ong.
- Laboratoires en classe par les enseignants, experts, Ong.
- Visites pédagogiques de centrales hydroélectriques, musées, participation à des conférences et réalisation de matériel multimédia.

PHASE 2 - Eau: apprenons à la consommer

- Questionnaire personnel pour le relevé des consommations et élaboration des données.
- Eau et énergie: approfondissements en classe et sur le territoire.
- Recycler l’eau, eau publique/eau privée: sorties, laboratoires sur le territoire; interventions en classe par des enseignants/Ong/entreprises publiques et privées.
- Activités de sensibilisation: flash mob pour la journée internationale de l’eau, réalisation d’une galerie photographique, vidéo et matériel de communication.

Phase 3 - Le rapport nord-sud

- L’eau dans le monde: pénurie, droit refusé, conflits pour son utilisation: approfondissements en classe (enseignants, laboratoires par les Ong) et sur le territoire
- La coopération internationale en classe: présentation d’un projet pour la construction de puits au Burkina Faso, témoignage d’un habitant du Burkina Faso
- Rapport connnaissance avec l’école de Gourcy au Burkina Faso: échange de dessins, histoires

Votre projet a-t-il donné lieu à une production finale ?

- Réalisation de l’évènement de clôture Grulab
- Brochure de synthèse du projet
- Vidéo de documentation des évènements 

Quelle est la stratégie de communication et de diffusion du projet ?

Le projet a permis de réaliser différentes formes de communication sociale, pour la communauté scolaire dans son ensemble, pour les familles et pour le territoire.

Notamment:

- réalisation d’un Flash Mob
- mise au point et réalisation de slogans/posters/affiches publicitaires sur l’utilisation correcte de l’eau. Une bonne visibilité a été donnée au matériel sur les sites internent des écoles participantes et de la ville de Grugliasco.

Quels résultats et changements le projet a-t-il engendrés ?

- Plus d’intérêt et de connaissance des étudiants sur les thèmes abordés
- Prise de conscience majeure sur la responsabilité de chacun pour ce qui concerne le maintien des équilibres nord-sud et l’encouragement de comportements corrects
- Consolidation des relations entre Grugliasco et Gourcy et plus grande prise de conscience des distributions inégales de l’eau au niveau mondial

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans la mise en place de votre projet ?

Difficultés au niveau scolaire, notamment:

- difficultés à organiser des activités avec des enseignants en présence simultanée et à concilier les activités en classe avec des sorties sur les thèmes abordés
- difficultés logistiques et à disposer des instruments nécessaires
- difficultés à affronter des thèmes complexes sur une seule année scolaire
- la participation des familles qui n’était pas prévue au début

Quels éléments ont facilité la réalisation du projet ?

- la liaison avec un projet de coopération décentrée entre l’Italie et le Burkina Faso a facilité les expériences d’échange entre les écoles du nord et du sud
- la présence d’une Ong de référence a permis de garantir une bonne continuité pour ce qui concerne les rapports mis en place
- la participation de différents établissements scolaires, de tout niveau

Quels sont les éléments qui relèvent le plus de l'éducation à la citoyenneté mondiale ?

- la réalisation d’un projet complet contenant les témoignages et les expériences du sud du globe
- le thème choisi - l’eau - abordé à travers l’intégration de connaissances et de méthodes différentes
- la capacité de souligner la responsabilité partagée par rapport à la gestion des biens communs et par rapport à l’épuisement des ressources de la planète
- la promotion du protagonisme des étudiants

Comment avez-vous évalué le projet pédagogique ?

Analyse de toutes les activités par l’Università degli studi de Turin Avec notamment:

- évaluation formelle:  questionnaire soumis aux étudiants en début et en fin d’année
- évaluation interactive: entretiens flash sur les activités de communication sociale menées
- monitorage constant en cours de route
- évaluation par les enseignants : documents linguistiques et graphiques, contrôles 

Commentaires libres

Ce programme pédagogique fait partie d’un plus vaste projet de coopération entre territoires, auquel participe en première ligne la ville de Grugliasco. Ceci permettra concrètement de maintenir les rapports d’échange et de collaboration entre les écoles grâce à un partenariat pluriannuel solide déjà existant et d’approfondir l’échange d’idées et de projets afin de pouvoir intervenir là où l’accès à l’eau représente encore un problème.

/fr/boite-idees
/fr/carte-des-projets
/fr/ressources
/fr/liens
Histoire
Géographie
Education physique et sportive
Autre
Arts
Langues
Environnement et ressources naturelles
Economie
Droits de l'Homme
Culture de paix
Citoyenneté mondiale